Guide d’achat complet : comment choisir une chaise ergonomique ?

Bien choisir sa chaise ergonomique

Travailler dans un bureau implique généralement de passer beaucoup de temps assis dans une chaise de bureau – une position qui ajoute du stress aux structures de la colonne vertébrale. Par conséquent, pour éviter de développer ou d’aggraver les problèmes de dos, il est important d’avoir une chaise de bureau ergonomique qui soutient le bas du dos et favorise une bonne posture.

Quelles caractéristiques devraient posséder une bonne chaise de bureau ergonomique?

il y a un certain nombre de choses qu’une chaise ergonomique devrait avoir. Voici une liste des différents critères qui me semblent très importants à considérer avant d’acheter votre chaise.

Hauteur d’assise

La hauteur du siège de la chaise de bureau devrait être facilement réglable. Un levier de réglage pneumatique est le moyen le plus simple de le faire. Une hauteur de siège qui varie de 16 à 21 pouces du sol devrait fonctionner pour la plupart des gens. Cela permet à l’utilisateur d’avoir les pieds à plat sur le sol, avec les cuisses horizontales et les bras même avec la hauteur du bureau.

Largeur de l’assise et de la profondeur

Le siège devrait avoir assez de largeur et de profondeur pour soutenir n’importe quel utilisateur confortablement. Habituellement, 17-20 pouces de large est la norme. La profondeur (de l’avant à l’arrière du siège) doit être suffisante pour que l’utilisateur puisse s’asseoir dos contre le dossier du fauteuil de bureau ergonomique tout en laissant environ 2 à 4 pouces entre l’arrière des genoux et le siège de la chaise. L’inclinaison vers l’avant ou vers l’arrière du siège devrait être réglable.

Soutien lombaire

Le soutien du bas du dos dans une chaise ergonomique est très important. La colonne vertébrale lombaire a une courbe vers l’intérieur, et rester assis pendant de longues périodes sans support pour cette courbe a tendance à conduire à un affaissement (qui aplatit la courbe naturelle) et tend les structures dans la colonne vertébrale inférieure. Une chaise ergonomique devrait avoir un ajustement lombaire (à la fois la hauteur et la profondeur) de sorte que chaque utilisateur peut obtenir l’ajustement approprié pour soutenir la courbe vers l’intérieur du bas du dos.

Dossier

Le dossier d’une chaise de bureau ergonomique devrait être de 12 à 19 pouces de large. Si le dossier est séparé du siège, il doit être réglable en hauteur et en angle. Il devrait être en mesure de soutenir la courbe naturelle de la colonne vertébrale, encore une fois avec une attention particulière accordée à un bon soutien de la région lombaire.

Si la chaise de bureau a le siège et le dossier ensemble d’une seule pièce, le dossier devrait être réglable dans les angles avant et arrière, avec un mécanisme de verrouillage pour l’empêcher d’aller trop loin vers l’arrière une fois que l’utilisateur a déterminé l’angle approprié.

Mécanisme de la chaise

Le mécanisme contrôle le mouvement du siège et du dossier. Il comprend des commandes qui sont généralement des leviers sous le siège que l’utilisateur peut pousser, tirer ou tordre pour ajuster la chaise de bureau. Certains modèles peuvent offrir plus d’un choix de mécanisme pour la même chaise.

Matériel de siège

Le matériau sur le siège et le dossier de la chaise de bureau doit avoir suffisamment de rembourrage pour être confortable à s’asseoir pendant de longues périodes. Avoir un tissu qui respire est préférable à une surface plus dure.

Accoudoirs

Les accoudoirs de chaise de bureau devraient être réglables. Ils doivent permettre aux bras de l’utilisateur de se reposer confortablement et aux épaules d’être détendus. Les coudes et les bras inférieurs doivent reposer légèrement, et l’avant-bras ne doit pas être sur l’accoudoir pendant la frappe.

Pivotant

Toute chaise de style conventionnel ou ergonomique devrait facilement pivoter pour que l’utilisateur puisse atteindre différentes zones de son bureau sans forcer.

Base de roue stable et roulettes de qualité

La base du fauteuil doit avoir une base de cinq rayons minimum. Quatre bases à rayons ont tendance à basculer lorsque vous vous inclinez dans votre fauteuil. Les roulettes de qualité glissent librement sur diverses surfaces de plancher. Certaines chaises offrent un choix entre des roulettes à plancher dur, pour une utilisation sur des carreaux, du bois ou des revêtements de sol stratifiés, et des roulettes de tapis, pour une utilisation sur des tapis. De nombreuses chaises offrent également l’option de patins, qui sont des pieds plats et non roulants.

Appui-tête

Un appui-tête fournit un soutien pour votre tête et peut réduire le poids que votre cou doit supporter. Si vous avez des problèmes de cou, envisagez fortement d’acheter une chaise avec un appui-tête.

Prix

Si vous souhaitez investir dans une chaise ergonomique qui tient la route, oubliez les chaises à 40€. Ca n’existe pas. Un produit de ce type vaut selon mes recherches et mes expériences au moins 90€. Bien sûr, il ne s’agit que des produits entrée de gamme. Un produit haut de gamme peut facilement monter jusqu’à 1000 euros.

Maintenant que vous savez comment choisir votre chaise ergonomique, je vous invite à consulter mes tests et avis complets en cliquant ici.